Le sous-préfet Jean Rampon rencontre Edouard Chaulet et ses adjoints

Le sous-préfet Jean Rampon rencontre Edouard Chaulet  et ses adjoints

14/02/2022

Le sous préfet, Jean Rampon, est venu à la rencontre des adjoints et du maire apprécier les projets de la commune. 

La réunion s’inscrit dans le cadre des projets « Petites villes de demain », organisés avec soin par Alexandre Lesaché au service des communes de St Ambroix et Barjac.

Les dotations de l’Etat aux territoires ruraux celles de la région Occitanie pour les bourgs centre et du département viennent soutenir des projets étudiés et désirés. 

La rude réalité financière et les considérations de projets de territoires imposent des choix c’est à dire ne pas renoncer mais différer, échelonner, prioriser. 

Les fonds propres de la commune, étoffés par de possible ventes de terrains et d’immeubles peuvent faire face sans trop jouer de l’emprunt et de l’impôt si les subventions appuient. 

En ce moment se déroulent deux gros chantiers, l’un à l’école avec une salle d’évolution et l’autre à la rue du Bouc bien aidés. 

Le sous préfet a pris bonnes notes du projet du carrefour à l’entrée de Barjac  et de la zone d’activité qui concerne aussi le département et la communauté de communes qui en perçoit les taxes d’entreprises.(684000€)

La rénovation du jardin d’enfant 186000 € a déjà obtenu de l’Etat une subvention de 30%.

L’appel d’offre est en voie de négociation. 

La construction neuve du local technique municipal à Plan long 910000€ pourrait être aidée dans une deuxième tranche en 2023.

C’est déjà beaucoup pour les aides de l’Etat favorisées par notre dynamique sous préfet et nous attendons les décisions de la Région et du Département. 

Sont bouclés aussi les projets de l’espace culturel de la Maison Bertrand 800000€ et le parc paysager et alimentaire du Cornier.

Ce dernier vient de s’agrandir de la récupération par la commune de deux parcelles de 5000m2 grâce à la procédure de bien vacant en état d’abandon manifeste. 

Du bon grain à moudre donc qui avec l’ouverture imminente de la Fondation Eschaton de Kiefer fortifiera l’attractivité et le bonheur de vivre à Barjac. 

À cœurs vaillants rien d’impossible ! 

Source : https://edouardchaulet.blogspot.com/

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.