Ce qui change en septembre 2023

02/09/2023

À partir du 1er septembre, une série de changements entreront en vigueur, touchant divers aspects de la vie en France. Service-Public.fr vous informe sur les principales nouveautés de la rentrée, notamment :

  1. Réforme des Retraites : Plusieurs décrets d’application ont été publiés en juin, juillet et août concernant la réforme des retraites. Ces décrets abordent des aspects tels que la fin des régimes spéciaux et la revalorisation du minimum de pension. Les changements prennent effet à partir du 1er septembre 2023.
  2. Aide aux Étudiants : Les barèmes d’éligibilité aux bourses étudiantes sur critères sociaux seront revalorisés de 6 % pour l’année universitaire 2023-2024, permettant à plus d’étudiants d’obtenir une bourse. De plus, le montant des bourses pour chaque échelon sera augmenté de 37 euros.
  3. Aide au Mérite et Primes pour les Bacheliers avec Mention : Les bourses Talents 2023 seront ouvertes pour candidature du 19 juin au 15 septembre.
  4. Professeurs : Les enseignants bénéficieront d’une augmentation de rémunération d’environ 100 euros nets par mois, quelle que soit leur ancienneté ou leur statut, à partir du 1er septembre 2023.
  5. Frais de Transport : Les employeurs publics prendront en charge 75 % du prix des titres de transport des agents publics, contre 50 % précédemment. Cela inclut les abonnements aux transports collectifs et aux services publics de location de vélos.
  6. Travail : Les contributions payées par l’employeur lors d’une rupture conventionnelle ou d’une mise à la retraite sont unifiées à un taux de 30 % de l’indemnité versée, dans le but de protéger les salariés proches de la retraite d’un licenciement potentiel.
  7. Impôt sur le Revenu : Le taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est mis à jour le 1er septembre en fonction de la déclaration de revenus effectuée au printemps. Il est possible de demander une modification de ce taux en cas d’évolution récente des revenus.
  8. Argent et Crédit : Le taux d’usure pour les prêts immobiliers à taux fixe d’une durée de 20 ans ou plus sera de 5,56 % à compter du 1er septembre 2023, contre 5,33 % en août 2023. Ce taux limite les taux d’intérêt pratiqués par les banques et les établissements de crédit pour protéger les emprunteurs.

Ces changements auront un impact significatif sur divers aspects de la vie en France, de l’éducation à la retraite en passant par le travail et les finances. Les citoyens devraient se familiariser avec ces nouvelles mesures pour comprendre comment elles les affecteront.

Source : Direction de l’information légale et administrative (Première ministre)

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *