Un plan de départs volontaires annoncé à Midi Libre

12/12/2022

Le quotidien Midi Libre traverse une zone de turbulence.

Sa direction a annoncé jeudi dernier qu’une « diminution des effectifs » était « incontournable » en raison de sa situation économique « très dégradée ». « 

Cette annonce a été un choc.  » reconnaît Cathy Rocher, journaliste à Nîmes et déléguée syndicale SNJ.

La direction évoque des difficultés liées au covid ou encore à la guerre en Ukraine avec notamment l’augmentation des prix du papier et de l’énergie.

« Nous entendons ces arguments mais nous avons l’impression que la direction veut installer la même organisation qu’à la Dépêche du Midi » précise-t-elle. 

« Si le plan de départs volontaires va à son terme, nous risquons de perdre dix postes de journalistes dans le Gard dont sept à Nîmes » – déplore Cathy Rocher 

Pour l’instant, les syndicats de Midi Libre n’appellent pas à la grève pour manifester leur mécontentement.  

Relayé : https://www.francebleu.fr/

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *