Bessèges : Le club de Pissevin-Valdegour veut défendre son image

Bessèges : Le club de Pissevin-Valdegour veut défendre son image

06/10/2022

Ils ne veulent pas être les seuls à payer.

Quatre jours après les graves incidents en tribunes qui ont émaillé la rencontre entre Bessèges et Pissevin-Valdegour dimanche dernier, les dirigeants du club nîmois ont accepté de s’exprimer sur France Bleu Gard Lozère. 

Ils ne nient pas les violences, ils les condamnent même, mais ils souhaitent également donner leur version des faits.

Et ils considèrent clairement que les supporters du club cévenol portent aussi une lourde part de responsabilité. 

Témoignages et documents à l’appui, les Nîmois entendent défendre l’image de leur club  et de ses 380 licenciés dans l’attente des résultats de l’enquête et d’éventuelles sanctions.

Hussein El Hassouni, entraîneur-adjoint de l’équipe seniors, présent sur le banc pendant le match, est formel : « Sur le terrain tout s’est bien passé. Il y avait eu des échauffourées en tribunes qui avaient fini par se calmer avec l’intervention des gendarmes.

Et puis il y a eu un jet de bouteille en verre venu du côté des Bessègeois qui a touché l’un des supporters nîmois à la tête. C’est ce nouvel incident qui a remis le feu aux poudres« .

Un supporter de Bessèges a déposé plainte

L’enquête permettra de déterminer les différentes responsabilités mais Mourad Ourahou, responsable de l’école de football, ne veut pas que ces incidents ruinent tout le travail réalisé depuis des années notamment auprès des jeunes : « On ne veut pas être jugés avant même d’avoir été entendus.

On se tue pour essayer de changer l’image du club et d’ailleurs il ne se passe pas une saison sans que l’on reçoive des félicitations du district pour l’attitude des dirigeants, des éducateurs.

Notre but premier c’est la pratique du sport, le respect.

Nous regrettons et nous condamnons ces incidents, mais ca ne doit pas remettre en cause les sept ans de boulot qui ont été effectués« . 

Rappelons que, dans ce dossier, un supporter bessègeois de 23 ans a déposé plainte. Il souffre d’une double fracture de la mâchoire. Il s’est vu prescrire 15 jours d’ITT.

Relayé : Hervé Sallafranque France Bleu Gard Lozère

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *