Méjannes-le-clap : Réflexion sur l’extinction nocturne de l’éclairage public , augmentation de la participation municipale aux frais de scolarité.

Méjannes-le-clap : Réflexion sur l’extinction nocturne de l’éclairage public , augmentation de la participation municipale aux frais de scolarité.

04/08/2022

Le conseil municipal engage la réflexion sur l’extinction nocturne de l’éclairage public et augmente la participation municipale aux frais de scolarité.

En ouverture du conseil municipal de rentrée ce lundi, Jérôme Bassier a tenu à saluer la « vraie réussite » que constitue, à l’usage pendant la saison touristique qui s’achève, la rénovation de la place aux Herbes (ravalement des façades, rénovation complète des sols, nouvelle fontaine lumineuse, installation de nouveaux commerces).

Il a chargé la commission des travaux d’engager une réflexion technique sur l’entretien et la pérennisation des sols en béton désactivé.

Divers travaux et acquisitions ont ensuite été actés :

un nouvel agrès dans le parc de jeux des enfants,  consolidation des murs de l’ancien cimetière, ravalement des murs d’enceinte et du patio d’entrée de la mairie.

C’était l’occasion pour les conseillers de relancer les réflexions sur quelques projets en suspens : jardin inclusif avec agrès de musculation, ravalement des façades du bâtiment de la mairie.

S’ouvre ensuite une discussion sur l’éclairage public.

Le maire demande de mettre à l’ordre du jour de la commission environnement le sujet d’une éventuelle extinction nocturne des lampadaires de l’espace public comme c’est déjà le cas dans plusieurs villages des environs.

« Cela ne nous fera pas faire beaucoup d’économies, a-t-il commenté, car le programme pluriannuel d’équipement en lampes LED en cours est déjà avancé aux deux tiers et nous le poursuivrons jusqu’au bout.

Mais je pense qu’il faut l’envisager parce que c’est dans l’air du temps ».

La commission environnement se réunit courant septembre.

Elle fera des propositions. Avant toute décision, l’avis de la population sera recueilli au cours d’une réunion publique.

Plusieurs autres décisions ont aussi été prises relevant de la gestion courante : 

contrats de travail temporaires ou aidés, convention avec l’agglo d’Alès pour l’instruction des permis de construire, avec la Fédération française d’escalade pour la gestion et l’entretien du site du roc de l’Aigle, avec AB Cèze pour le contrat de rivière de la Cèze.

Pour finir les conseillers ont décidé de relever la participation de la commune aux frais de scolarité des élèves de l’école maternelle et primaire Marie Martin.

Ce budget communal annuel, géré par l’équipe enseignante sous le contrôle de l’adjointe en charge des affaires scolaires, passe de 90 à 100 euros par élève pour les fournitures et livres scolaires, les fournitures informatiques et les sorties scolaires. Il a été rappelé que c’est un choix délibéré de la municipalité de Méjannes-le-Clap et que toutes les communes ne le font pas. 

Relayé : https://latribuneduclap.blogspot.com/

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.