Maintien de la zone CÈZE Cèze amont, Cèze aval en CRISE

Maintien de la zone CÈZE Cèze amont, Cèze aval en CRISE

25/08/2022

Le 24 août 2022, le comité sécheresse s’est réuni  pour faire un point sur la situation hydrologique du département.

Malgré les pluies tombées sur le département lors des derniers épisodes orageux, les débits des cours d’eaux demeurent faibles pour la saison.

En conséquence, la préfète du Gard a décidé de maintenir la zone Cèze amont en crise. 

Sur les communes en situation de crise, seuls sont autorisés l’abreuvement des animaux et les usages prioritaires de l’eau, concourants à l’alimentation en eau potable des populations, à la survie des espèces aquatiques, à la sécurité civile et à la salubrité publique.

Le niveau des cours d’eau et celui des nappes dans une moindre mesure, a bénéficié des cumuls de pluies tombées sur le département lors des différents épisodes orageux de la semaine dernière.

Les volumes sont toutefois restés modestes et les cours d’eaux ont retrouvé des débits faibles pour la saison.

Les conditions climatiques annoncées pour les prochains jours par Météo-France ne sont pas de nature à modifier la tendance. 

Compte tenu de l’ensemble des données recueillies, Mme la préfète du Gard a donc décidé de maintenir les zones Gardon aval, Cèze amontCèze aval et Vidourleen crise ;

SENECHAS fait partie de la zone « Cèze amont »

Sur les communes en situation de crise, seuls sont autorisés l’abreuvement des animaux et les usages prioritaires de l’eau, concourants à l’alimentation en eau potable des populations, à la survie des espèces aquatiques, à la sécurité civile et à la salubrité publique.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires concernés si la situation sur leur territoire le nécessite.

La rédaction de ces actes est vivement recommandée sur les communes où des inquiétudes sont émises sur la continuité de l’alimentation en eau potable au cours de l’été.

Un nouveau point sur la situation hydrologique du département est programmé dans une quinzaine de jours.

Selon l’évolution de la situation, Mme la Préfète du Gard pourra être amenée à étendre les mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau. »

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.