L’intensité de la colère à la clinique Bonnefon à Alès ne semble pas diminuer

L’intensité de la colère à la clinique Bonnefon à Alès ne semble pas diminuer

04/01/2022

Cela fait dix jours ce vendredi qu’une partie, certes minoritaire, des salariés de la clinique Bonnefon à Alès dans le Gard sont en grève.

Des salarié.e.s en lutte pour obtenir les moyens de bien travailler pour pouvoir bien soigner.

La direction reste sourde – dit la CGT- à cet appel.

10 jours de grève à la clinique Bonnefon à Alès.

Une trentaine de salariés à nouveau ce vendredi étaient devant l’établissement du groupe Elsan (qui possède à Nîmes les Franciscaines et Grand Sud et Kenval).

Des salarié.e.s qui poursuivent le mouvement de protestation notamment en distribuant force de tracts pour alerter la population du bassin alésien sur « une lutte pour obtenir les moyens de bien travailler pour pouvoir bien soigner« .

La direction indique que : « sur la centaine de personnes présentes ce jour à la clinique, seuls 10% sont en grève« .

Source :
Ludovic Labastrou
France Bleu Gard Lozère

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.