Le bouc d’Allègre-les-Fumades pourra continuer à vivre dans les collines

Le bouc d’Allègre-les-Fumades pourra continuer à vivre dans les collines

21/01/2022

Le bouc d’Allègre-les Fumades était accusé d’avoir bousculé un randonneur il y a quelques semaines.

Sommée de réagir, la mairie avait apposé des panneaux incitant à la vigilance dans « l’attente d’une solution de placement ».

L’histoire avait ému : 230 mails de soutien pour l’animal qui vit en solitaire sur les hauteurs de la commune, près de la chapelle de Saint-Saturnin.

Il pourra y rester. 

Le conseil municipal réuni ce jeudi soir a voté la décision à l’unanimité.

« Même avant la pétition, la tendance du conseil était quand même de garder le bouc dans ses colline,s explique Geneviève Coste, la maire d’Allègre à France Bleu Gard Lozère. 

La pétition n’est venue que conforter notre souhait.

Je suis désolée pour le randonneur s’il a été bousculé par le bouc.

Tout le monde connaît son existence localement.

On n’avait jamais eu de vrai problème signalé.

L’espérance de vie d’un bouc, c’est 10-5 ans.

Laissons le vivre tranquillement dans sa campagne ! » 

Source :
Sylvie Duchesne
France Bleu Gard Lozère

linkedinrssyoutubeby feather
Facebookredditpinterestlinkedinmailby feather

Mahfiche

11 commentaires sur “Le bouc d’Allègre-les-Fumades pourra continuer à vivre dans les collines

  1. Merci à Madame le Maire et à l’équipe Municipale, c’est une joie de rencontrer ce Bouc à chaque randonnée Ravi de votre bon sens

  2. Bravo belle décision de cette Mairesse.
    Le randonneur pourra randonner plus loin et trouver quelqu’un d’autre à importuner😁

  3. Merci de permettre à ce bouc de finir une vie sereine il faudrait beaucoup de personnes avec un gros coeur comme toute l’équipe .

  4. Merci à Madame le Maire et à son conseil d’avoir opté pour une décision qui n’aurait jamais dû se présenter.
    Qui a sa place dans la nature, l’homme pour ses loisirs ou l’animal pour son lieu de vie ?
    Merci merci sincèrement pour cette pauvre bête qui n’a pas demandé à ce que plus bête que la bête envisage pour lui un autre avenir que son univers

  5. Merci, à l’équipe de la mairie d’avoir accorder la liberté à la mascotte du lieu.
    Continuons à visiter ce lieu magnifique avec vigilance et respect

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.